Translate to any language

22 décembre 2009

Réflexion sur la réincarnation

Plusieurs chrétiens sont de plus en plus attirés par la croyance en la réincarnation causant à certains un tiraillement intérieur entre ce concept et les enseignements de leur religion.

Qu'est-ce que la réincarnation?

La réincarnation est, selon les religions orientales notamment l'hindouisme et le bouddhisme, la croyance selon laquelle notre esprit s'incarnerait à plusieurs reprises lors de multiples vies ici sur terre.

Malgré la croyance populaire, la réincarnation ne se ferait jamais dans une forme inférieure (animale), mais toujours dans une forme égale ou supérieure à celle déjà atteinte.

Le but de ces multiples incarnations serait de permettre à l'esprit d'atteindre un niveau suffisamment élevé d'illumination afin de se libérer de la roue des incarnations successives.

Cette croyance est intimement liée à celle du karma selon laquelle toutes les bonnes actions posées dans une vie engendreraient un bon karma c'est-à-dire auraient des conséquences positives dans une vie future alors que toutes les mauvaises actions engendreraient un mauvais karma lors d'une prochaine vie.

Je suis toujours très étonné de constater que ceux qui croient à la réincarnation semblent consacrer beaucoup de temps et d'énergie à chercher les causes de leurs souffrances dans une ou des vies antérieures dont ils ne connaissent rien plutôt que d'en chercher les causes dans leur vécu humain actuel.

En posant leur regard sur un passé lointain, ne courent-ils pas le risque de passer à côté de leur vie présente en ne vivant pas le moment présent ici et maintenant, première clé du bonheur?

Je suis bien conscient que ces deux concepts de réincarnation et de karma sont beaucoup plus complexes que l'explication que j'en donne ci-dessus, mais le but de ce texte n'est pas d'en faire une explication exhaustive, mais plutôt de comparer deux écoles de pensée.

Heureusement, le Dieu des chrétiens en est un d'Amour et non de connaissance.

Que la réincarnation existe ou pas, est-ce vraiment si important?

Pour les Orientaux, le but de la vie est de s'améliorer constamment afin de pouvoir se fondre en Dieu à la suite d'incarnations successives. Sans rédempteur, l'homme est laissé à lui-même pour assurer son salut d'où la nécessité de plusieurs incarnations. 

Pour les chrétiens, le but de la vie est d'accepter le Christ comme sauveur afin de retrouver notre état d'avant le péché originel soit d'enfant de Dieu créé à son image et à sa ressemblance et de vivre une relation d'amour intime et personnelle à Dieu.

Donc, le but de l'existence dans les deux cas serait sensiblement le même soit de se rapprocher de Dieu.

La principale différence serait, à mon avis, que le but du cheminement de l'être humain pour les Orientaux serait de disparaître en Dieu, de se fondre en Dieu tandis que pour les chrétiens le but est de vivre une relation filiale à Dieu-Père. On ne disparaît pas en Dieu. Notre Être unique créé par Dieu continue à exister avec et devant Lui dans une relation libre et proche (l'Éden retrouvé).

Dans la réincarnation, ce qui est attrayant pour certains, est qu'ils ont plusieurs chances pour se réaliser alors qu'avec le christianisme ils en auraient qu'une.

Moi, personnellement, en tant que chrétien, je ne crois pas qu'après ma mort je cesse de cheminer. Au contraire, je sens que je serai tracté par l'Amour de Dieu pour l'éternité ou jusqu'à je sois suffisamment sanctifié pour vivre une relation d'amour filial libre et proche au Père.

Je terminerai en disant que, pour moi, que la réincarnation existe ou n'existe pas ne change rien à ma vie d'aujourd'hui dont le but est de m'améliorer comme être humain en acceptant Christ comme celui qui me sauve du péché originel et qui me redonne mon état d'enfant de Dieu.

C'est ce que je nous souhaite.

Robert

Aucun commentaire: